Comment s'y remettre en douceur ?

le jeu de rôle de Denis Gerfaud
Avatar du membre
Gaffophone
Scribe
Messages : 19
Enregistré le : 07-04-2017
Localisation : Dijon

Re: Comment s'y remettre en douceur ?

Messagepar Gaffophone » 11-15-2018

Un rapide retour sur ce week-end d'initiation ou de remise en jambe avec moi-même et 4 voyageurs.

J'ai fait jouer les scenarii de découverte du livre de règles et malgré deux soirées et un après-midi, nous en sommes au milieu du second scénario "Pleure pas, Nineth !". Sans compter qu'ils n'ont pas découvert toute la trame de "La fontaine d'Ortigrise".
Pour autant le plaisir était vraiment là et les digressions et autres errements se sont enchainés et il n'y a pas eu un seul point mort, ma principale crainte avant de démarrer.

Alors si tout cela a fait plaisir aux voyageurs (ainsi qu'à moi-même, il faut bien l'avouer) j'ai eu quelques sueurs froides du coup. En effet j'avais choisi de faire les scenarii en question afin de m'assurer de démarrer confortablement, avec une montée progressive dans l'utilisation des mécanismes et de tous les points de règles existants. La manière dont les voyageurs ont faire leurs choix m'a obligé à me plonger plus rapidement que prévu dans ces rouages.

La conséquence : j'ai su gérer certains sans aucun soucis, en consultant de temps à autre les règles pour m'y retrouver, pour d'autres, j'avoue avoir fait des coupes franches pour simplifier les choses.
Heureusement un des deux haut-rêvants avait énormément travaillé les règles de magie, la TMR, etc. et il a été autonome la majeure partie du temps, sans compter qu'il a pu aider son homologue.

Après coup je me suis rendu compte que j'ai fait quelques erreurs dans l'utilisation des règles de soins mais sans grande conséquence. Ce qui est positif c'est que j'ai pu mieux comprendre la logique de fonctionnement qui m'avait un peu échappé tant que je n'avais pas eu l'occasion de l'appliquer durant une partie.
Il faut dire que deux voyageurs ont eu la bonne idée d'aller chasser et après avoir rencontré un lièvre qui leur semblait bien maigre, ils ont continué et sont tombés sur un sanglier qui n'avait pas décidé lui de se faire bouloter.
Résultats : deux blessés grave ! ^^

Bref, de bons souvenirs, une forte envie de remettre le couvert et aller au bout des scenarii restants et surtout pour moi plus de confiance pour maitriser la prochaine session.

Ah que je suis content d'avoir participé à cette somptueuse souscription ! :)

Avatar du membre
MastaDaddy
Armarius
Messages : 1494
Enregistré le : 03-24-2013
Localisation : Strasbourg

Re: Comment s'y remettre en douceur ?

Messagepar MastaDaddy » 11-16-2018

Merci pour ce retour !
Funky soul !

metatron
Copiste
Messages : 138
Enregistré le : 04-07-2013

Re: Comment s'y remettre en douceur ?

Messagepar metatron » 11-17-2018

Jidus a écrit :
A la demande de mon groupe de joueurs/ses je vais faire une partie de RdD ce samedi 27 octobre. Ce sera une création de personnages plus la Fontaine d'Ortigrise. Je pense utiliser toutes les règles dès ma première session, même si effectivement peut être que toutes ne seront pas à utiliser durant ce scénario. Je verrai bien.

N'hésite pas à nous dire comment s'est passée cette partie, la réaction des joueurs, etc. C'est intéressant d'avoir un retour de ce type, surtout si ce sont des néophytes.


Ce dimanche 18 novembre, je fais la suite je posterai donc un commentaireau niveau du résultat de la partie.
Tout ce que je peux dire c'est que ma femme adore RdD, ce qui est déjà énorme pour moi. On a testé deux mises en réserve de sorts pour qu'elle comprenne bien le système et elle trouve la magie très bien faite et originale. Nous qui sommes branchés spiritualité et réincarnation et féérie, on trouve RdD le jeu parfait pour nous !!!
Je ferai un debriefing en fin de session pour demander aux autres joueurs leurs impressions.

metatron
Copiste
Messages : 138
Enregistré le : 04-07-2013

Re: Comment s'y remettre en douceur ?

Messagepar metatron » 11-20-2018

Pour cette suite et fin de la Fontaine d'Ortigrise, il n'y avait que trois joueurs: ma femme, notre fille et un pote. Et bien on s'est éclaté ! On a bien rigolé souvent grâce à certaines situations cocasses. J'ai décidé , lors du voyage jusqu'à Ortigrise, de ne pas leur faire des jets d'escalade ou de saut le long des berges de la rivière car sur trois personnages il y a deux Hauts -Rêvants et qu'entre les mises en réserve de sorts et les tentatives de méditation et de lecture du livre tombé via la déchirure jaune, je trouvais qu'il y avait suffisament de jets de dés. Je n'ai pas voulu faire de combat, donc j'ai évité la rencontre avec le grizzal. On verra plus tard pour ce genre d'action. Le scénario fut une réussite et le jeu plait ! En tout cas les joueurs aiment bien le fonctionnement de la magie dans son ensemble (incluant la méditation draconnique).
On fait la suite ce samedi et je vous donnerai d'autres informations concernant cette future session. ;)

Avatar du membre
Kroc
Copiste
Messages : 50
Enregistré le : 10-11-2020
Localisation : Smoldurée méridionale

Re: Comment s'y remettre en douceur ?

Messagepar Kroc » 11-01-2020

Je vais apporter mon petit grain de sel, pour vous évoquer ma reprise de RdD après 30 ans de pause ; et sa découverte par mon petit groupe de 3 joueurs (ma femme et nos deux enfants de 14 et 12 ans).

Nous avons joué le premier scénario d'Invitation au Voyage : La Tour dans la Forêt. La partie s'est très bien passée : ils sont arrivés au bout du scénario tel qu'il est prévu, avec juste un petit coup de pouce de l'oiseau-oracle. J'ai vraiment trouvé que c'était un très bon exemple de premier scénario, tant pour les joueurs que pour le Gardien des Rêves !

Comme mes joueurs sont jeunes et aiment quand ça va vite, j'avais décidé de pas mal élaguer les règles potentiellement facultatives, susceptibles de trop hacher l'action (fatique, moral, sustentation, astrologie, encombrement, détérioration et archétype). Nous avons donc été en mesure de finir tout le scénario en 3 heures de jeu, ce qui leur convenait parfaitement.

Les points positifs :

Mes joueurs sont débutants (seulement 3 parties de COF au compteur) et ils ont adoré ce système qui leur permet de jouer activement (lancer des dés) même en dehors des combats (ils ne sont pas fans des longues périodes narratives : il faut que ça bouge !).

Ils ont également beaucoup apprécié :

  • l'univers
  • la richesse et la polyvalence des personnages
  • le système de jeu et sa table de résolution universelle
  • le fait de choisir eux-même la difficulté de leurs attaques.

Les points moins positifs :

Même avec les règles allégées, le combat contre les deux chrasmes leur a semblé un poil long, principalement à cause du temps pris par l'unique haute-révante du groupe (jouée par ma fille de 14 ans) pour lancer son sort. Je vais probablement résoudre ce petit problème en supprimant toute la partie TMR qui est trop chronophage, et ne garder que les tests de Rêve.

Ils ont également regretté l'absence de corrélation entre la difficulté / réussite d'une attaque et les dégâts qu'elle provoque. J'ai prévu de corriger ça en incluant la petite modification aux jets d'encaissement dont j'ai parlé : ici.

Enfin, ils ont trouvé la feuille de personnage un peu touffue (à cause des éléments que nous n'utilisons pas), ce que j'ai résolu avec une nouvelle feuille allégée.

C'est donc un retour très positif, même avec un groupe de jeunes joueurs occasionnels débutants.

Vivement la suite ! :)

Avatar du membre
Jidus
Amanuensis
Messages : 255
Enregistré le : 02-22-2010
Contact :

Re: Comment s'y remettre en douceur ?

Messagepar Jidus » 11-01-2020

Merci pour ce retour, Kroc, c'est bon de savoir que le jeu continue à faire plaisir à de jeunes joueurs !
Je partage tout à fait ton analyse d'élagage des règles, moi même jouant depuis très longtemps avec les mêmes copains, qui connaissent bien les règles, je mets de côté ce que je juge superflu et chronophage. Bonne poursuite dans les rêves !

Yrion Celak
Copiste
Messages : 138
Enregistré le : 02-28-2016
Localisation : Colmar
Contact :

Re: Comment s'y remettre en douceur ?

Messagepar Yrion Celak » 11-02-2020

Le constat sur les difficultés avec les règles décrit par Kroc (et Jidus) correspond bien avec avec la vision de notre groupe de joueurs.
Et les alternatives que nous avons apportées y ressemblent en partie, tout en sachant que nous sommes des rêvededragonistes de longue date.
1) Les règles dîtes secondaires (fatigue, sustentation, encombrement, etc.) ne sont utilisées que lorsqu'elles jouent un rôle important dans le scénario.
2) Les combats : dans les aventures que je crée, j'essaie de limiter le nombre de combats. De plus, j'évite les combats contre des adversaires nombreux (exit la bataille contre la tribu de chafouins qui prend 2 à 3 h de temps de jeu). Je privilégie plutôt les combats contre des créatures exceptionnelles, en nombre très réduit et avec des modes de combat originaux.
3) Le haut-rêve : nous avons gardé le principe des TMR, mais en utilisant une alternative pour accélérer la démarche. Les haut-rêvants ne se déplacent plus en TMR (case par case), mais s'y projettent : autrement dit, ils font directement un bond jusqu'à la case qu'ils souhaitent atteindre. Et ce bond (la projection) déclenche un seul jet de rencontre ; mais plus la distance de projection est grande, plus la probabilité de la rencontre est élevée.

Avatar du membre
Kroc
Copiste
Messages : 50
Enregistré le : 10-11-2020
Localisation : Smoldurée méridionale

Re: Comment s'y remettre en douceur ?

Messagepar Kroc » 11-03-2020

C’est intéressant ton idée de « projection » directe sur la case souhaitée. Comment tu fais pour augmenter la probabilité de rencontre selon la distance parcourue ?

Yrion Celak
Copiste
Messages : 138
Enregistré le : 02-28-2016
Localisation : Colmar
Contact :

Re: Comment s'y remettre en douceur ?

Messagepar Yrion Celak » 11-03-2020

Kroc a écrit :Comment tu fais pour augmenter la probabilité de rencontre selon la distance parcourue ?

Malheureusement la gestion de ces probabilités est le (seul ?) point faible de cette règle alternative : j'utilise un tableur (type excel) qui affiche les probabilité de rencontres en fonction du nombre de cases « parcourues ».
J'ai rédigé les quelques modifications de règles que cela implique (par exemple, j'ai dû remplacer les passeur et messager des rêves par une seule autre rencontre, le porteur des rêves).
J'ai introduit cette règle alternative en faisant obtenir une nouvelle tête de Dragon aux haut-rêvants concernés (de la même façon que la tête de Dragon « don de haut-rêve » permet d'acquérir la capacité de se projeter et se déplacer dans les TMR).

Quant à la fameuse table, je l'ai reproduite dans un tableau Google-Sheets, consultable/utilisable à cette adresse :
https://docs.google.com/spreadsheets/d/ ... sp=sharing
Je l'ai construite en essayant de garder des probabilités équivalentes à un déplacement case par case. Petit avantage de cette table : en un seul jet de dés, on obtient directement le résultat rencontre/pas de rencontre et quel type de rencontre le cas échéant.

Pharnaüm
Copiste
Messages : 51
Enregistré le : 01-04-2016

Re: Comment s'y remettre en douceur ?

Messagepar Pharnaüm » 11-04-2020

De mon côté, je confirme qu'avec des joueurs pré-ados et/ou débutants supprimer la carte des TMR est la meilleure solution. Ce qui diffère de vos constats, cependant, c'est qu'au bout d'un certain temps (variable) de familiarisation avec le système, je peux intégrer sans difficulté la TMR. Le joueur connaissant déjà le reste du système, il se concentre sans mal sur ce nouvel aspect de la magie.
Comme en cuisine, j'intègre très progressivement les ingrédients pour faire un bon liant.

Avec des joueurs de RdD plus anciens, une fois que le coup est pris, ça ne pose plus guère de problème. Le joueur haut-rêvant se gère lui-même en anticipant le lancement du sort dès qu'il a décidé de le mettre en oeuvre, pendant que les autres annoncent leurs déclarations d'intention. A moins d'une rencontre en milieu de parcours, ce qui n'est quand même pas si fréquent, le temps d'exécution est alors très léger pour le groupe.

Pour les combats, ils étaient très longs au tout début de notre découverte du jeu mais sont devenus beaucoup plus digestes.
En coordonnant bien les attaques en surnombre sur un même adversaire (inverse total des habituels exploits solos face à des adversaires plus nombreux mais individuellement plus faibles), en choisissant bien ses tactiques (charge, particulière en finesse...) et en faisant appel au bon moment à la chance et au moral, l'efficacité est nettement meilleure, quitte à être gravement blessé (mais il y a des soigneurs pour ça !).

Enfin, un petit mot sur les règles optionnelles. Je vous rejoins globalement - encore que je trouve la fatigue assez facile à gérer et bien plus pratique que de perdre des points d'Endurance comme dans la 1ère édition - sauf pour une chose : le Moral.
C'est quand même vachement utile de pouvoir "gagner" un niveau de compétence en ajoutant +1 quand on veut réussir une action. Et question gestion, 1d20 à lancer pour voir si le moral augmente quand le groupe vit un bon moment, c'est quand même super simple et super rapide.

Les gamins de 12-13 ans que j'ai initiés au jdr sur RdD, en procédant par paliers, passaient en table autonome au bout de 3-4 mois à raison d'une partie par semaine. Bien sûr, bien des aspects du jeu restaient à découvrir mais ils les intégraient petit à petit, au fur et à mesure que je les leur révélais, tels de nouvelles pièces du coffre au trésor.

Rêve de Dragon c'est un jeu initiatique. Comme chez les druides, il est fait pour être transmis de bouche de Gardien à oreille de Gardien. Et là, tout s'éclaire !


Retourner vers « Rêve de Dragon »