Souffle de dragon.

le monde des séries Défis Fantastiques, Sorcellerie ! et d'une partie de la série Double-Jeu
Tancrède
Scribe
Messages : 35
Enregistré le : 04-02-2020

Souffle de dragon.

Messagepar Tancrède » 05-11-2020

Chers Draconologues,
J'ai deux questions :
- Pourriez vous me dire pourquoi certains souffles sont évitables par test de chance (donc les chances d être touché augmentent avec la durée du combat) et d autres par test d HAB + esquive voire acrobatie (évitable plus régulièrement donc puisque ne diminuant pas à chaque attaque)?
- Ne trouvez vous pas un peu léger le nombre de cibles touchables par un souffle ? Je suppose que c est pour tenir compte d un groupe d aventurier qui prendrait des espaces conséquents entre eux compte tenu de l affrontement titanesque que représente un dragon adulte.
Bref, je suis également preneur de la façon dont vous auriez pu gérer un tel affrontement entre une de ces nobles créature et un groupe d aventurier.
Merci d avance !
Modifié en dernier par Tancrède le 05-12-2020, modifié 1 fois.

Elvin Presse-lait
Scribe
Messages : 36
Enregistré le : 02-19-2020

Re: Souffle de dragon.

Messagepar Elvin Presse-lait » 05-11-2020

hum, que ce passerait-il si le groupe croisait actuellement un dragon???
1- le dragon parait...
2- ...non, non, je veux pas l'imaginer, ils débutent les pauvres! ^^

Pour la différence concernant la façon d'éviter les souffles, on peut peut-être y voir une façon de hiérarchiser les souffles, ceux se basant sur la chance paraissant plus forts (on résiste moins longtemps) que ceux basés sur l'habileté... cela dit ce raisonnement ne tient que pour des persos avec des habiletés "correctes" (un mage avec 4 en HAB et 12 en CHANCE ne serait pas d'accord avec moi! ^^).
Aventurier... maintenant tu pleures! :cool:

Tancrède
Scribe
Messages : 35
Enregistré le : 04-02-2020

Re: Souffle de dragon.

Messagepar Tancrède » 05-12-2020

Entièrement d accord avec toi.
Mais je trouve la zone d impacte un peu faible.
Un dragon rouge adulte qui fait un passage à basse altitude sur un équipage de baliste et l arrose copieusement de son souffle ardent, ne touchera qu un individu voire juste la baliste (ce serait d ailleurs le plus raisonnable car le plus dangereux).
C est un peu faiblard... Bon après on peut rajouter les règles inflammation et considérer le souffle comme un "feu de joie" de base avant d augmenter en "fournaise".
Comment le jouez vous ?

Serfalen
Scribe
Messages : 16
Enregistré le : 05-01-2017

Re: Souffle de dragon.

Messagepar Serfalen » 05-12-2020

Salut !

1- Pour les différents types de souffle et les façons de l'éviter, utiliser la Chance plutôt que l'Habileté devrait quand même donner un avantage au tour suivant, parce qu'en effet, perdre un point de Chance ça fait mal...
2 – Un tel souffle a sans doute la possibilité de toucher plusieurs cibles, mais si elles sont rassemblées ce qui n'est pas forcément le cas devant un tel bestiau, ton approche est logique. Ou alors le dragon passe en mode Trône de Fer et ravage toute la table... mais ce n'est pas dans les règles... ouf !

Le tout est que ça reste jouable et pour un petit retour, je peux partager l'exemple d'une fin de partie sur roll20, avec 4 personnages (1PJ et 3 PnJ) au contact contre un dragon rouge adulte. Je précise que c'était le dernier combat du scénario et que les personnages bien abîmés ont pu récupérer grâce à des potions la totalité de leurs scores en End, Cha, et Hab (valeurs de 12, 9, 9 et 8 pour les forces d'attaque) juste avant l'affrontement.
L'approche du dragon devait être discrète selon ce que j'avais prévu pour permettre de tenter une attaque surprise et de bénéficier des bonus, blesser la bête et prendre l'avantage, mais le joueur (chevalier) décide de marteler son plastron et de gueuler comme un malade pour le provoquer... du coup, premier dilemme : le souffle balaye-t-il le chevalier ou tout le groupe ? Décision de concentrer le souffle sur le chevalier seul. Le dragon rouge adulte crache à 6 PE en cas d'échec du jet de Chance conformément à la description du bestiaire. Donc déjà deux points de Chance en moins pour le chevalier (sans perte d'End, heureusement). Début du combat et rapidement, les dégâts du dragon sont ravageurs.
Dans DFJDR, chaque assaut compte, chaque écart de point d'Hab est important comme le rappelle le livre de base et le hasard fait beaucoup comme le souligne François Letarte sur sa vidéo d'exemple de combat sur sa chaîne jdr30.
Le dragon attaque à chaque assaut trois personnages sur quatre avec une Hab de 14 et ça fait mal à tout le monde quand son jet est bon. Les bonus liés au surnombre aident mais l'armure épaisse contre des épées fait que son End de 23 descend trop lentement. Le massacre est proche et il aura suffit de quelques assauts, j'ai mal dosé le combat en amont, le dragon fait quand même double dégâts quand il remporte l'assaut (entre 6 et 12 PE sans compter l'armure). Perdre son personnage contre un dragon, c'est peut-être épique, mais ça signifie quand même perdre son personnage et sur roll20, pas de tricherie avec les dés. Le dragon fait pourtant une maladresse qui le rend vulnérable, mais les coups ne passent pas vraiment.
Autre dilemme, un assaut sur deux, le souffle craché sur un personnage empêche-t-il le dragon d'attaquer normalement? Je décide qu'il attaque comme d'habitude tandis qu'il crache, mais j'oublie deux souffles dans le « feu » de l'action.
Le combat dure une vingtaine de minutes en temps de jeu. À chaque lancer de dés, c'est tendu mais le fait de pouvoir garder en visuel les résultats sur le tchat permet de s'y retrouver. Bientôt, un personnage tombe et tout le monde va donc se manger des attaques. Et là, ça résiste et des coups critiques commencent à tomber contre le dragon (plusieurs double six sur roll20 !?), ce qui fait baisser son Hab et leur permet alors de remporter presque chaque assaut, malgré un autre coup presque fatal à l'ensemble du groupe. Et de terminer le dragon sur un jet de Chance, après un assaut réussi permettant au chevalier d'achever la bête avec le 7+ de son épée longue.
En y repensant, cette dernière technique aurait pu être utilisée plus tôt et modifier largement la donne. Mais contre un adversaire aussi grand, je demanderai peut-être de remporter un assaut feinté pour se placer en bonne posture avant de pouvoir tenter sa Chance.
La prochaine fois contre un dragon adulte n'est de toute façon pas pour tout de suite.
La force du système est d'être simple malgré une préparation et un dosage nécessaires de l'adversité en amont pour rendre le combat intéressant. En même temps, une bonne tactique ou idée de joueur peut aussi ruiner tout ça. Après, ce sont les dés qui décident et faut accepter. C'est le jeu.
Au contact, le fait d'être nombreux aide beaucoup à grignoter l'End si l'assaut est remporté (insolite mais réalisable avec une vingtaine d'Ewoks (de Nains, pardon) hargneux armés de haches et tentant des coups spéciaux "Attaque Brutale" grâce au bonus de surnombre), mais 3 personnages risquent aussi de prendre un coup critique et de claquer d'un seul coup, par exemple.
En guise de conclusion personnelle, le souffle est une composante importante du dragon (très symbolique de plus), y faire face signifie diminuer la Chance d'un personnage et un MJ peut réorienter un combat en regardant quel personnage a une Chance affaiblie pour qu'il se prenne des flammes et le mettre hors service. Le souffle est à utiliser peut-être davantage sur un archer ou un mage qui se tiendront au loin, contrairement au groupe au contact qui en prendra déjà plein la tête.
Simuler un affrontement avec les scores d'attaque des joueurs est une bonne solution ludique aussi, mais demande du temps. Et les coups critiques... (!)
Dans l'attente de lire vos idées et vos expériences sur le sujet !

Tancrède
Scribe
Messages : 35
Enregistré le : 04-02-2020

Re: Souffle de dragon.

Messagepar Tancrède » 05-12-2020

Merci pour ton retour,
Effectivement nous sommes d accord pour dire que c est toujours du très lourd un dragon au sens propre comme au figuré.
On dirait bien que ton groupe a eu de la chance, en tout cas bien joué car ce n est jamais une mince affaire.
Ta remarque sur le nombre d attaques et le souffle m a fait réfléchir...
-lorsqu un dragon souffle, je n envisageais pas d attaque de corps à corps (du coup cela le pénalise beaucoup) mais c est vrai qu il dispose d un score d attaque de 3, donc il pourrait encore frapper deux fois au corps à corps voire souffler sur trois cibles différentes ? (un souffle continu durant la phase d assaut où il peut souffler)
-sinon le souffle est vraiment peu efficace étant donné qu il faut faire le jet d'HAB du dragon contre celui de l aventurier (cela reste un tir même si le dragon rouge reste précis) et derrière la victime a la possibilité de refaire un jet d HAB pour éviter les dégâts... Ou alors je n ai pas compris
Au secours, plus j y pense et moins je comprends l utilisation du souffle d un dragon rouge.

Tancrède
Scribe
Messages : 35
Enregistré le : 04-02-2020

Re: Souffle de dragon.

Messagepar Tancrède » 05-19-2020

Les souffles qui s effectuent sous la CHA sont quand même bien plus puissants que ceux qui s effectuent sous HAB+esquive (bon le mage du groupe ayant HAB 4 et pas d esquive ne sera pas d accord, je te rejoins la dessus Serfalen).
Mais les deux autres joueurs ayant des valeurs HAB de 7 dont un qui a esquive à 3 ça commence à causer pour éviter le souffle d un dragon rouge.
Évidemment il ne sont pas encore prêt pour ce type de rencontre, mais je m interroge.

Serfalen
Scribe
Messages : 16
Enregistré le : 05-01-2017

Re: Souffle de dragon.

Messagepar Serfalen » 05-19-2020

Commence avec un jeune dragon, si je peux me permettre, et module les caractéristiques du bestiaire selon celles de tes PJs. Utilise l'environnement où se déroule le combat pour pouvoir improviser des mouvements ou des événements.
Je souligne que j'avais quand même très mal préparé l'affrontement et que d'un point de vue statistique, et ça s'est vraiment illustré en début de combat, le PJ aurait dû perdre son personnage en regardant autour de lui les PnJs tomber les uns après les autres (c'était prévu et j'avais idéalisé le fait qu'il finirait sans doute seul contre la bête...snif, c'est beau...). Après, il y a eu des oublis durant le combat, des improvisations bien trouvées (oindre son épée avant le combat du sang d'une créature démoniaque ce qui entraîne un -1 en Hab si le coup transperce la carapace...encore faut-il que le coup transperce) on se laisse emporter, tout ça. Mais voilà, en restant pragmatique, c'était quasiment plié et un esprit plus calculateur l'aurait vu venir. Car 3 coups critiques (3 fois double six!) contre le dragon qui s'enchaînent sur 4 assauts, c'est statistiquement improbable. Après, ce n'était pas la première fois pour ce joueur, comme réussir un jet de Chance sur 4 ou moins pour éviter un coup critique à son personnage dans une partie précédente... Mais miser sur le bol des lancers de dés pour offrir un défi intéressant aux joueurs, nan, vaut mieux pas...


Retourner vers « Titan »