Cap sur la Terre du Milieu

Lokhuzor
Armarius
Messages : 807
Enregistré le : 12-20-2009
Contact :

Cap sur la Terre du Milieu

Messagepar Lokhuzor » 10-04-2010

Floribur a écrit :
Chrysalid a écrit :depuis 1993 je suis passé à AD&D2, JRTM ainsi qu'un jeu perso
Moi aussi le gros jeu qui a suivi l'Oeil Noir (en termes d'heures de jeu, car j'ai pratiqué plusieurs autres jeux entre temps), ça a été JRTM.

J'étais raide dingue de ce jeu au début, vouant un quasi-culte à ses somptueux suppléments, et puis avec les années et l'approfondissement de mes connaissances tolkieniennes, j'ai déchanté sur les incohérences de règles et d'univers (et suis en ce point en désaccord avec l'un de mes collègues de l'équipe Scriptarium, grand fan de JRTM ).
Du coup, je suis passé à Rolemaster, mais en sortant très vite de l'univers de Tolkien, pour des petits scénars perso dans des univers perso, où je me sentais plus libre de déployer le système de jeu et ses possibilités.


Chrysalid a écrit :
Floribur a écrit :avec les années et l'approfondissement de mes connaissances tolkieniennes, j'ai déchanté sur les incohérences de règles et d'univers

Bien sûr qu'il y en a des incohérences. Après tout, on s'éloigne d'une oeuvre originale dès lors qu'on créé une "adaptation". Pour ma part, je suis grand fan de l'univers de Tolkien, et j'apprécie beaucoup certains jeux dérivés (dont JRTM et le JCSA). Ensuite, pour ce qui est de conserver une certaine cohérence avec l'oeuvre de base, c'est un peu le travail du MJ (pour ma part, je n'ai - par exemple - jamais eu de PJ magicien à JRTM...).
[hr]

Bon ben c'est moi l'autre fan des Terres du Milieu.
C'est l'un des jeux coups de coeur à moi, avec Fading Suns, Appel de Cthulhu, Loup Solitaire et Byzance Impériale.

J'en ai joué de ces (bonnes !) campagnes dans cet univers de jeu.
Et chacune pas avec le même système de jeu.

Campagne 1 :
Cette campagne a commencée au Gondor et s'est poursuivi dans le sud de la Terre du Milieu. Elle se déroulait à la fin du 3ème Age, et était centré autour d'un vaste complot manigancé par la reine d'Ardor pour prendre possession des gemmes de la nuit (des artefacts maléfiques). J'ai fait découvrir à mes joueurs de nouvelles contrées, et fait découvrir aussi la joie des voyages temporels (retour chez Eldacar, Bozisha Dar avant la venue de l'Ombre, Premier Age au Mumakan, rêve en Harshandatt).
C'était avec les règles de JRTM.
Au passage, j'aime beaucoup ce module sur la Cour d'Ardor, plein de bonnes idées, et qui a connu une seconde édition, officieuse celle-là.

Campagne 2 :
Une campagne qui a commencé au Troisième Age où les PJs découvrent une tour en ruines. Ils se font piéger dedans par un puissant magicien, séide de Saroumane, qui les renvoie, pour se débarrasser d'eux, au Second Age, où ils sont impliqués dans une guerre de grande échelle dans le lointain sud. J'avais pour objectif de reprendre la première campagne, mais vu d'un autre angle, mais au final j'ai fait dans de l'inédit.
C'était dans les terres brièvement décrites dans l'atlas de Pete Fenlon, et que j'ai développé plus avant pour le Guild Companion.
C'est la seule campagne qui n'a pas connu de fin, et c'était avec les règles du Seigneur des Anneaux JDR, je crois. Rétrospectivement, j'aurais dû proposer une campagne Mirkwood ou une campagne Lointain Sud, mais pas les deux en même temps.
Le scénario avec la tour, que j'ai retravaillé depuis (et uniquement celui-ci, pas les scénarios ultérieurs), devrait être publié sous peu dans JDR MAG. Il pourrait constituer le début d'une campagne Mirkwood.

Campagne 3 :
une campagne en Arnor en 1406 TA. Plus développé, plus fouillé, plus riche aussi. D'ailleurs, une partie de la campagne a été publiée sur le site de la Cour d'Obéron. J'ai toujours la suite et fin (4 scénarios en tout), qui pour une raison obscure n'a jamais été publiée.
Une campagne dans l'Ouest.
C'était avec les règles de SDA, et franchement le système, bof.

Campagne 4 : ma préférée
Celle-ci s'est déroulée au Quatrième Age, et j'ai repris grosso-modo l'idée d'un voyage vers le Sud. Le prémice de départ de cette campagne était de grandes festivités au Gondor à l'occasion des 10 ans de la victoire contre Sauron. Les PJ ont dû lutter contre une puissante organisation maléfique, et mettre un terme à une nouvelle Grande Peste. Des ennemis hauts en couleur, des alliés inattendus (Haradrims et Dunéens), et un final en apothéose, qui laisse pour moi de nombreuses opportunités de suite.
C'était avec les règles HARP, et cela tournait plutôt bien.
J'ai plein de docs sur cette campagne, donc si un jour je prévois une suite, j'aurai de quoi faire, surtout qu'il y a encore de nombreux mystères à éclaircir.

Campagne 5 : bientôt, peut être ?

---

Question système, j'ai jamais beaucoup aimé le Seigneur des Anneaux JDR (la magie bourrine, notamment !). La gamme du SDA a eu de beaux suppléments, mais ils ont eu chez Decipher le tort de surfer sur la vague des films. Lorsque les suppléments plus intéressants ont commencé à sortir (Moria), la gamme était déjà condamnée. Je ne sais pas si c'est une bonne chose, peut être que oui.

Je ne pense que du bien de la gamme JRTM. Valar & Maiar, Gondor, Arnor, Palantir Quest, Greater Harad, Mirkwood, Moria, voilà quelques bijoux pêle-mêle. Certes, il y a des erreurs/imprécisions dessus, mais bon c'est quasi inévitable dans les adaptations. On ne peut pas plaire à tout le monde.

J'ai donc pris le meilleur des deux mondes, en piochant dans les suppléments ICE et Decipher comme je le souhaitait. Je regrette beaucoup les anciens modules de JRTM, j'espère que Cubicle 7 saura s'en inspirer pour le prochain JDR et que l'on aura quelque chose de solide, plus intéressant que le SDA JDR (qui fut un joli bide commercial, complété par un escroc qui a floué Decipher - véridique -).

Oui, c'est vrai qu'il y avait des incohérences dans les modules JRTM. Certains n'ont pas pardonné la description de royaumes au sud (Far Harad, Greater Harad, Shadow in the South, Court of Ardor), mais parmi les suppléments dans l'Ouest, jusqu'à présent, personne (enfin à mon avis) n'a réussi à faire mieux. Avec la gamme ICE, quasiment tout a été décrit, à l'exception d'un vrai supplément Umbar (cela aurait eu de la gueule), d'Inland Sea (heureusement trouvable sur le web) et de quelques autres.

Certains (Klockzko par exemple) n'ont pas pardonné la carte des Terres du Milieu publiée par ICE, carte qui a heureusement été corrigée dans Other Hands puis Other Minds.

Bref, les erreurs, ça se corrige, sans condamner l'intégralité des suppléments.

Avatar du membre
Floribur
Armarius
Messages : 2511
Enregistré le : 10-29-2009
Contact :

RE: Cap sur les Terres du Milieu

Messagepar Floribur » 10-04-2010

Lokhuzor a écrit :pour ce qui est de conserver une certaine cohérence avec l'oeuvre de base, c'est un peu le travail du MJ (pour ma part, je n'ai - par exemple - jamais eu de PJ magicien à JRTM...).

Excellente chose ! :D

Je suis bien d'accord, le MJ reste le meilleur juge in fine, sauf que si il part de quelque chose de trop éloigné du canon, ça devient compliqué à gérer pour lui et ses joueurs.
Et avec JRTM, c'était le cas parfois.
Et puis ils mélangeaient si bien canon et inventions que même un fan averti comme moi pouvait se laisser balader.
Ce qui, bien sûr, n'a rien de dramatique (ce n'est qu'un jeu), mais j'ai trop rencontré de gens qui se targuaient être de grand tolkienistes alors qu'ils mélangeaient allègrement Tolkien et Fenlon, le second ayant bien moins de talent que le premier. :D
C'est un peu une question de respect d'une oeuvre qui est en jeu (et pas un jeu, justement ;) ).

C'est aussi ce que nous nous efforçons de faire à Scriptarium : créer, mais dans le respect des univers imaginaires qui nous servent de support. Ils sont comme des dons dont on profite, alors respectons-les, c'est la moindre des choses (et des politesses envers leurs créateurs originaux). Après, bien sûr, chaque MJ a l'absolue liberté de prendre ce qui l'intéresse, de tout mettre à sa sauce voire de souiller l'esprit d'un texte. C'est son affaire (et celle de ses joueurs).
Mais quelqu'un qui édite un jeu ou diffuse des textes doit, à mon sens, assumer une certaine responsabilité. On ne peut (devrait) pas faire tout et n'importe quoi quand on publie.

Lokhuzor a écrit :Ils se font piéger dedans par un puissant magicien, séide de Saroumane, qui les renvoie, pour se débarrasser d'eux, au Second Age, où ils sont impliqués dans une guerre de grande échelle dans le lointain sud.

:s
Bon ben voilà un bon exemple.
Je suis assez fana des uchronies en littérature, mais balancer du voyage dans le temps dans l'univers de Tolkien, voilà qui me paraît plus que zarbi.
Enfin bon, tant que Scriptarium ne publie pas ça, pas de souci. ;)

Lokhuzor a écrit :Campagne 4 : ma préférée
Celle-ci s'est déroulée au Quatrième Age, et j'ai repris grosso-modo l'idée d'un voyage vers le Sud. Le prémice de départ de cette campagne était de grandes festivités au Gondor à l'occasion des 10 ans de la victoire contre Sauron.

T'étais-tu inspiré de l'ébauche de suite de Tolkien au SdA, The Return of the Shadow ?

Lokhuzor
Armarius
Messages : 807
Enregistré le : 12-20-2009
Contact :

RE: Cap sur les Terres du Milieu

Messagepar Lokhuzor » 10-04-2010

Floribur a écrit :Et puis ils mélangeaient si bien canon et inventions que même un fan averti comme moi pouvait se laisser balader.
Ce qui, bien sûr, n'a rien de dramatique (ce n'est qu'un jeu), mais j'ai trop rencontré de gens qui se targuaient être de grand tolkienistes alors qu'ils mélangeaient allègrement Tolkien et Fenlon, le second ayant bien moins de talent que le premier. Big Grin
C'est un peu une question de respect d'une oeuvre qui est en jeu (et pas un jeu, justement Wink ).


Chaque supplément comporte sa part d'inventions et de canon. C'est inévitable et on ne peut pas véritablement le reprocher aux auteurs d'ICE, ou de Decipher. Et l'on ne peut plus valider ces inventions auprès de l'auteur, ni auprès de son rejeton de fils, qui de toute manière méprise ce genre de développement (avec lui il n'y aurait jamais eu de film).
Je ne me rappelle pas, par exemple, que Tolkien ait parlé d'un séide de Saroumane appelé Carangul (un personnage créé par les auteurs de Decipher, je crois).

Moi cela ne me gêne pas.
Par exemple, cela ne me gêne pas qu'ICE ait créé des background spécifiques et détaillés pour les 7 Nazgul (Akhorahil, Adunaphel, etc...) ni même qu'Adunaphel soit une femme. Dans l'ancienne Egypte, Hatshepshout s'est bien intitulée pas Reine, mais bien Pharaon, un titre masculin.

Floribur a écrit :Ce qui, bien sûr, n'a rien de dramatique (ce n'est qu'un jeu), mais j'ai trop rencontré de gens qui se targuaient être de grand tolkienistes alors qu'ils mélangeaient allègrement Tolkien et Fenlon, le second ayant bien moins de talent que le premier. :D


Je dirais que sans Fenlon, il n'y aurait probablement jamais eu de jeu de rôle dans la Terre du Milieu.
Fenlon a négocié avec Tolkien Enterprises les droits pour en faire un jeu de rôle (puis plus tard il y a eu le jeu de cartes), et puis encore plus tard il y a eu les films en préparation. Sachant aussi que Tolkien Estates (Christopher Tolkien) est contre toute exploitation autre que littéraire de l'oeuvre de son père.
Du coup Tolkien Enterprises s'est rendu compte de la mine d'or qu'elle avait entre les mains, et s'est débrouillé sournoisement pour couler ICE, après les avoir forcé à renoncer à la licence.
Je ne conchie pas Fenlon, qui a su quand même nous apporter une gamme suffisamment riche et étendue, et jusqu'à aujourd'hui personne n'a réussi à faire mieux, et surtout pas Decipher, avec des règles pas trop playtestées et puis des modules très moyens (les modules sur les films).

Floribur a écrit :
Lokhuzor a écrit :Ils se font piéger dedans par un puissant magicien, séide de Saroumane, qui les renvoie, pour se débarrasser d'eux, au Second Age, où ils sont impliqués dans une guerre de grande échelle dans le lointain sud.

Bon ben voilà un bon exemple.
Je suis assez fana des uchronies en littérature, mais balancer du voyage dans le temps dans l'univers de Tolkien, voilà qui me paraît plus que zarbi.
Enfin bon, tant que Scriptarium ne publie pas ça, pas de souci. ;)


Ce n'était pas une uchronie, mais un simple renvoi dans le temps. Le problème, c'est qu'il y a eu une mini campagne dans le passé, et cela a duré trop longtemps. Je me rappelle avoir fait jouer le temps d'un scénario ou deux un retour dans le passé : durant la guerre civile au Gondor, au cours duquel les PJ doivent sauver la vie d'Eldacar ou être coincés, ou pire ne pas exister s'ils n'arrivent pas à sauver Eldacar (la thématique de Retour dans le Futur). Ou une autre fois, au Premier Age, mais pas au Beleriand, au Mumakan.

Développer les terres du Sud n'est absolument pas une uchronie. La seule carte que Tolkien a dessiné des Terres du Milieu (pas que l'Ouest) date des années 30, et a été publié dans Home IV. C'est une extension de l'univers de Tolkien, sachant bien entendu ce n'est pas officiel, car non approuvé par l'auteur, qui ignore totalement que son oeuvre a été exploitée dans un contexte ludique (ce dernier a vendu les droits du SDA et du Hobbit pour une bouchée de pain pour payer ses impôts).

Floribur a écrit :
Lokhuzor a écrit :Campagne 4 : ma préférée
Celle-ci s'est déroulée au Quatrième Age, et j'ai repris grosso-modo l'idée d'un voyage vers le Sud. Le prémice de départ de cette campagne était de grandes festivités au Gondor à l'occasion des 10 ans de la victoire contre Sauron.

T'étais-tu inspiré de l'ébauche de suite de Tolkien au SdA, The Return of the Shadow ?


Non, même si je connaissais l'ébauche de suite.
C'était une campagne bien sympa, avec des Dunéens du bon coté, des Rohirrims qui ont fait de grosses conneries (il y a eu Grima Langue de Serpent, dans ma campagne il y a eu les Galmod). Beaucoup d'intéractions avec les peuples du Sud (Harad, Bellakar, Bozisha-Miraz, Syrain), des puissances maléfiques (la Cour d'Ardor, Sakal an-Khâr l'empire de la nouvelle Numenor), des secrets des temps anciens, et de nombreux mystères, dont certains n'ont pas été résolus, même si les PJ ont obtenu victoire lors d'une grande bataille pour les PNJ, et un final avec les grands ennemis à Almaren.

Avatar du membre
Chrysalid
Copiste
Messages : 153
Enregistré le : 10-04-2010
Localisation : Metz, France, Terre
Contact :

RE: Cap sur les Terres du Milieu

Messagepar Chrysalid » 10-05-2010

Ouaip, le coup du voyage dans le temps, j'ai un exemple du même genre.

Nous étions de jeunes PJ/MJ perdus dans le 2ème âge. Hélas, le 2ème âge n'était pas très représenté dans les suppléments dont je disposais - j'ai donc décidé d'envoyer tout le monde au 3ème âge.

Et plus les années ont passé, plus ce scénario-clé me torturait - C'ÉTAIT PAS DU TOUT CANON !!! Finalement, j'ai totalement réécrit l'histoire de l'elfe du groupe (le seul qui me restait de cette époque) pour définir qu'il n'avait pas sauté 3000 ans, mais les avait vécus. Les autres PJs qui avait sauté le temps avec lui ? Il ne m'en restait aucun à ce moment-là, alors je les ai simplement effacés de cette période...

Je n'aime pas réécrire le passé des personnages, mais pas le choix pour rétablir une certaine cohérence tolkiénienne... Et aujourd'hui, je me suis bien habitué à ce nouveau background du personnage, et ça me convient mieux que le voyage dans le temps.

Lokhuzor
Armarius
Messages : 807
Enregistré le : 12-20-2009
Contact :

RE: Cap sur les Terres du Milieu

Messagepar Lokhuzor » 10-05-2010

Chrysalid a écrit :Ouaip, le coup du voyage dans le temps, j'ai un exemple du même genre.

Nous étions de jeunes PJ/MJ perdus dans le 2ème âge. Hélas, le 2ème âge n'était pas très représenté dans les suppléments dont je disposais - j'ai donc décidé d'envoyer tout le monde au 3ème âge.


Il y a peu de matos 2ème âge (et encore moins pour le 1er âge) car la licence jeu de rôle ne permet pas de tels développements 'officiels'. C'était le cas pour ICE, Decipher et cela le sera aussi pour Cubicle 7. En revanche, il existe je crois des développements officieux, fait par des fans.

Chrysalid a écrit :Et plus les années ont passé, plus ce scénario-clé me torturait - C'ÉTAIT PAS DU TOUT CANON !!! Finalement, j'ai totalement réécrit l'histoire de l'elfe du groupe (le seul qui me restait de cette époque) pour définir qu'il n'avait pas sauté 3000 ans, mais les avait vécus. Les autres PJs qui avait sauté le temps avec lui ? Il ne m'en restait aucun à ce moment-là, alors je les ai simplement effacés de cette période...
Je n'aime pas réécrire le passé des personnages, mais pas le choix pour rétablir une certaine cohérence tolkiénienne... Et aujourd'hui, je me suis bien habitué à ce nouveau background du personnage, et ça me convient mieux que le voyage dans le temps.


Non canon, je n'irais pas jusque là.
Disons que les voyages temporels permettent d'introduire un changement de rythme dans une campagne, le plaisir de découvrir une époque, de découvrir la richesse du monde de Tolkien. Il faut cependant qu'il y ait un intérêt avec les objectifs de campagne.
Ceci dit, dans les deux dernières campagnes maîtrisées, je n'ai que peu eu recours à un voyage temporel (sauf lors d'une très courte scène, à Vamag, où les PJ ont eu l'impression d'assister à la remise de l'anneau par Sauron à Adunaphel, frissons garantis - mais ce n'était pas réellement un voyage temporel, les PJ restant à leur époque en fait). Il faut que cela serve réellement l'intrigue, bien sur. Et pour la dernière campagne, ils avaient plein de mystères à résoudre, donc pas besoin d'aller se balader en Beleriand, en Arnor ou dans le lointain Est du Second Age.


Retourner vers « Univers »