Sépultures insolites

le monde des séries Défis Fantastiques, Sorcellerie ! et d'une partie de la série Double-Jeu
Avatar de l’utilisateur
baron.zero
Scribe
Messages : 38
Enregistré le : 04-01-2012

Sépultures insolites

Messagepar baron.zero » 05-19-2017

Tombes, cryptes, mausolées et cimetières sont des classiques des aventures de fantasy. Si ces lieux sont riches en histoire et en traditions, ils provoquent rarement chez les explorateurs chevronnés plus qu'un haussement de sourcil.
Mais toutes les créatures ne sont pas enterrés dans des cercueils de bois, et certaines pratiques et lieux de sépulture sont si troublants ou déconcertant qu'ils peuvent faire trembler même le plus expérimenté des pilleurs de tombes.

Tombe de verre

Au premier regard, cette chambre semble normale. Toutes les sources de lumière à proximité des murs révèlent qu'ils sont fabriqués à partir de verre vert sombre plutôt que de pierre, et qu 'ils contiennent le corps de plusieurs elfes. Chaque morceau de peau et de cheveux a été brûlés, mais ils semblent qu'ils reposent d'une mort paisible.
Leurs corps sont suspendus sereinement dans une mer de cristal olive sombre. Le contenu du reste de la chambre semblent n'avoir aucun rapport avec la présence des elfes ensevelis dans ses murs.

Tombe carillon

Plusieurs grands carillons sont accrochés au toit de cette caverne spacieuse, sifflant étrangement dans la brise légère qui souffle à travers ce secteur. Fait troublant, chacun des carillons semble avoir été construit à partir d'un seul squelette humanoïde. Chaque squelette a été attaché avec des tendons et des intestins puis percé et creusé afin de créer le sifflement étrange. Un nom à l'encre bleue est peint sur le crâne de chacun de ces carillons à vent morbide, brillant dans l'obscurité.

Tombe bain

Cette petite chambre contient une baignoire de porcelaine colorée mais fissuré dont les pieds ont la forme de striges en or. La baignoire est entièrement remplie d'une riche terre noire qui n'existe pas dans la région, un bouquet de fleurs mauves flétries dépasse de la terre. Une main squelettique dépasse de sous la saleté de s'accrocher au bouquet. La main semble appartenir à un elfe ou à une femme humaine et porte un bracelet de mariage en or.

Cercueil vagabondant

Plus bas dans le couloir se tient le corps pourri d'un ogre. Le zombie traîne une massue derrière lui et jette des regards nonchalamment autour de lui tout en trébuchant. Accroché dans le dos du monstre par des chaînes épaisses se trouve un cercueil en bois foncé. Ce cercueil est assez grand pour contenir le corps d'un humain et ne porte aucune rune ou marque d''identification. Les chaînes de fer qui maintiennent le cercueil accroché dans le dos de l'ogre lui arrache la chair, ajoutant encore à son aspect redoutable.

Le cercueil de perle

Dans les profondeurs nuageuses de l'océan repose une huître géante. Cette huître contient les restes du squelette d'une créature humanoïde avec une tête poisson. L'huître a lentement transformé une partie du squelette et de ses possessions en une brillante perle d'argent, y compris la cuirasse de métal du squelette, mais pas son trident de corail. Bien qu'il y ait d'autres huîtres géantes à proximité, seule celle-ci (qui se trouve également être la plus grande) contient un corps.

Le cercueil Xorn

Sur le côté de cette grande caverne se tient un ainé Xorn. À première vue, le xorn semble vivant, mais il ne s'agit en fait que des vestiges préservés de la créature. Après examen plus approfondi, il devient clair que le xorn a une entaille au milieu du corps et que la créature peut être ouverte avec un peu d'effort pour donner accès à son intérieur. Ceux qui se donnent un peu de mal découvre que la cavité est creuse et contient le squelette d'un noble nain vêtu de ses plus beaux atours de guerre.

Sarcophage à étage

Cette chambre funéraire contient un sarcophage de pierre ostentatoire assez grand pour contenir un géant des collines. Ceux qui ouvrent ce sarcophage en trouvent un deuxième, plus petit, de marbre avec des incrustations d'ivoire et d'argent. Ceux qui ouvrent ce sarcophage en découvrent un troisième de basalte noir incrusté de calcédoine et d'or. Ce processus se poursuit sur six sarcophages de plus (chacun construit à partir de matériaux de plus en plus précieux) jusqu'à ce que le sarcophage final soit atteint. Celui ci est construit en diamant et est juste assez grand pour accueillir le cadavre d'un gnome ou d'un halfling.

Ossuaire draconique

Mis à part son emplacement isolé, ce cimetière semble peu différent des autres. Ceux qui l'explorent découvre que la plus grande partie de l'espace se compose d'une seule immense chambre qui s'étend sur près de 4o mètres de long.
Le sol retourné qui entoure le site de la tombe est glacial au toucher et d'étranges fleurs fongiques blanches qui ressemblent à des champignons poussent un peu partout dans le secteur. Vu depuis une hauteur, la tombe a une forme vaguement draconique, et il devient clair que les autres tombes ont été placés autour de la plus grande pour former un étrange motif en spirale.

Luxuriante sépulture

Au milieu d'une région aride et désertique, ou règne la chaleur d'une forge le jours sous un soleil de plomb puis frappé par le froid des ténèbres nocturne, rendant la présence de végétation presque impossible, se trouve un îlot de verdure , des boulot pleureurs et des jonquille cerne une petite mare au milieu du quelle est présent un monticule de terre en forme de cratère. Au milieu de celui ci gît un squelette, humanoïde, à mi chemin entre un adulte et un enfant, la curieuse dépouille, luisante, semble transpiré abondamment l'eau qui constitue la mare, et la végétation alentours tire ses racines du corps.

Sarcophage de racines

Le tronc d'un vieux chêne se tient face aux aventuriers, le bois est marqué par d'innombrables coups de lames. Un petit arbrisseau sain s'élève du centre du tronc mort. Ce vieux tronc a été creusé et contient les os d'une petite femme qui semble avoir rencontré une mort extrêmement violente. Les racines du nouvel arbre sont entrelacées d'une manière inquiétante dans la cage thoracique du squelette, et le jeune arbre florissant ne semble avoir aucun accès à la terre ou à l'eau.

Sépulture de lave

Flottant sur une rivière de lave brûlante se trouve une barge funéraire massive faite de pierre. Sur la barge repose la sépulture d'un géant, recouvert d'un linceul noir et entouré de trésors, y compris des calices d'or, des statues de porphyre, des tasses d'obsidienne, et une couronne sertie de joyaux. Personne ne semble diriger la barge funéraire, et elle se déplace lentement vers une chute de lave visible à quelques centaines de mètres.

La tombe aux épées

Cette chambre sépulcrale noir contient un sarcophage de granit avec
plusieurs fentes sur les côtés et le couvercle. Des épées longues ont été enfoncées dans certaines de ces fentes, mais il ne sembla pas y avoir de sang qui s'en soit écoulé. Certaines de ces fentes restent à être comblées, et le nombre exact d'épées longues se trouvent sur le mur derrière le sarcophage. Un étrange gémissement semble venir de quelque part dans la pièce, mais sa source ne peut pas identifier.

La tombe glacée

Dans la chaleur étouffante du désert, au sommet d'une dune massive couleur rouille repose sur les sables brûlants, un sarcophage de glace blanche translucide.

Des runes et des pictogrammes étranges sont gravés sur ses côtés, et le couvercle porte l'image de bêtes tentaculaires étranges. Une tache noire est clairement visible profondément dans la glace, mais il est difficile de déterminer si la forme est humanoïde ou s'il s'agit de quelque chose de beaucoup plus monstrueux.

Le sarcophage semble fondre lentement, mais pas aussi rapidement qu'il le devrait sous un tel soleil.

Luxuriante sépulture :

Au milieu d'une région aride et désertique, ou règne la chaleur d'une forge le jours sous un soleil de plomb puis frappé par le froid des ténèbres nocturne, rendant la présence de végétation presque impossible, se trouve un îlot de verdure, des saules pleureurs et des jonquilles cernent une petite mare au milieu de laquelle est présent un monticule de terre. Au milieu de celui ci gît un squelette, humanoïde, à mi chemin entre un adulte et un enfant, la curieuse dépouille, luisante, semble transpiré abondamment l'eau qui constitue la mare, et la végétation alentour tire ses racines du corps.

Contraste Mortuaire :

Après quelques minutes de marche dans un dédale cryptique, une lumière lunaire attire l'attention vers un sombre couloir. La dense obscurité fait faiblir la lumière des torches, et même les yeux les plus perçant ne peuvent distinguer leur pied ... d'étranges bruits de craquement lugubre se font sous chacun des pas effectués vers la lumière. Sortie du couloir une étrange scène se dévoile. Un rayon de lune frappe le milieu de la pièce, le sol et les murs ne sont que crânes, rougit par le sang, dont les orbes vide semblent vous observer, envieux de la chaleur de votre corps. Frappé par le rayon bleuâtre de la nuit, un monticule d'ossement sert de piédestal à un corps. Il s'agit du corps d'une femme magnifique, sculptural, on la devine nue sous le linceul vaporeux qui peine à recouvrir son corps, seul le souffle de la vie lui manque.
Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

Avatar de l’utilisateur
VIK
Armarius
Messages : 899
Enregistré le : 02-12-2012

Re: Sépultures insolites

Messagepar VIK » 06-14-2017

Désolé pour la réponse tardive. Toujours intéressantes tes créations qui stimulent l'imaginaire. Transposables à plusieurs JDR dont DF évidemment.

Avatar de l’utilisateur
Arsenus
Copiste
Messages : 76
Enregistré le : 09-05-2013

Re: Sépultures insolites

Messagepar Arsenus » 09-13-2017

Sympa, ça! Merci!


Retourner vers « Titan »