Compte rendu de partie (Chaos dans le marais)

le monde des séries Défis Fantastiques, Sorcellerie ! et d'une partie de la série Double-Jeu
Avatar du membre
baron.zero
Copiste
Messages : 59
Enregistré le : 04-01-2012

Compte rendu de partie (Chaos dans le marais)

Messagepar baron.zero » 12-14-2017

Ayant récemment commencé à faire jouer un des mini scénarios que j'ai partagé sur la scénariothéque, j'ai décidé tout comme Chrysalid d'en faire un compte rendu et de vous en faire profiter.

Le groupe est composé de:

Aktaion, un forestier elfe plutôt sauvageon ayant été capturé dans sa jeunesse par des gobelins
Xara, une prêtresse de la nature
Ulysse, un guerrier/érudit demi-orque ayant fuit sa ville natale après un coup d'état
Eidyn, une voleuse qui se demande ce qu'elle fait là
Altara, une guerrière demi-elfe jouée par moi même et qui me sert surtout à remettre les autres dans le droit chemin s'ils ne savent plus quoi faire

L'aventure débute sur la place du marché de Jamart, petit village de quelques centaines d’âmes aux abords du marais fangeux. Ulysse venait d'arriver en ville et déambulait parmi les étals lorsqu'il fut témoin d'une scène étrange, une humaine, prêtresse de la nature semblait avoir mailles à partir avec un marchand local, probablement véreux pour ne pas dire un escroc complet, qui était en train de l'accuser de lui avoir voler une paire de bottes en peau de lézard des marais. Face à la répartie de celle qui se faisait nommer Xara, l'homme décida de changer de fusil d'épaule, devenant obséquieux puis finalement menaçant de faire appel à la milice pour régler le différend. Face à l'intervention de l'imposant demi-orque, le marchand donna finalement la paire de bottes gratuitement.

Xara avait quitté les lieux avant l'intervention d'Ulysse pour se réfugier dans l'unique auberge du village et le demi-orque s'empressa de la suivre, la paire de bottes en main, afin de les lui céder. Pénétrant dans l'établissement il repéra rapidement la prêtresse attablée avec une jeune humaine encapuchonnée et mystérieuse répondant au nom d'Eydin et un demi-elfe maigrichon qui se prétendait magicien. Le groupe passa un certain temps à discuter, chacun racontant les raisons qui l'avait amené dans ce trou perdu.

Ils furent finalement interrompu lorsque la capitaine de la milice fit son entrée dans l'auberge, plusieurs de ses hommes en arme étaient clairement visible dans l'encadrement de la porte. Les aventuriers allaient ils devoir rendre des comptes pour la paire de bottes ?

La capitaine, une demi-elfe qui se faisait appeler Altara, discuta quelques instants avec l'aubergiste qui les désigna du doigt. Finalement il ne s'agissait pas d'une histoire de bottes mais d'une affaire autrement plus grave. Altara qui semblait avoir un gros problème avec l'alcool, puisqu'elle s'enfila plusieurs whisky durant la discussion alors qu'il n'était pas encore 09h00 du matin, leur expliqua qu'un prêtre du village du nom de Lethos et sa congrégation avait disparu dans le marais.
L'homme et ses ouailles étaient partis deux jours auparavant en direction d'une petite communauté de pécheurs, située à une journée de marche dans le marais, afin de les évangéliser et d'y construire un temple, mais à première vu ils n'y étaient jamais arrivés et avaient été capturés par la bande de gobelins du chef de guerre Ru'kuush. Ces informations provenaient d'un enfant qui avait réussi à fuir l'assaut en se cachant sous les racines d'un étrange arbre aux grosses fleurs rouges.

Altara de plus en plus ivre, eut bien du mal à faire accepter la mission aux aventuriers en herbe, ces derniers réclamant une récompense exorbitante, ne semblant pas se rendre compte que les habitants de Jamart ne roulaient pas vraiment sur l'or. Finalement après moult tractations ils acceptèrent la mission à condition qu'un guide local, un elfe du nom d'Aktaion les accompagne dans le marais. Ce dernier vouant une haine irrationnelle aux gobelins depuis qu'il avait été réduit en esclavage par les petits peau-verte accepta l'offre immédiatement.

Le voyage pouvait débuter....
Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

Avatar du membre
Chrysalid
Copiste
Messages : 156
Enregistré le : 10-04-2010
Localisation : Metz, France, Terre
Contact :

Re: Compte rendu de partie (Chaos dans le marais)

Messagepar Chrysalid » 12-17-2017

La suite ! La suite !... :D

Avatar du membre
baron.zero
Copiste
Messages : 59
Enregistré le : 04-01-2012

Re: Compte rendu de partie (Chaos dans le marais)

Messagepar baron.zero » 12-18-2017

Avant de quitter l'auberge de Brand, altara avait donné aux volontaires rendez vous auprès du grand arbre au centre de la place du village. Le premier à la rejoindre fut évidemment aktaion, pour lui une bonne occasion de trucider du gobelin ne pouvait se laisser passer. La suivante fut xara, la prêtresse de la nature, finalement suivit du demi-orque et de la voleuse. Le supposé magicien elfe s'était quant à lui éclipser dans laisser de trace.

Avant de décider de la marche à suivre et de la direction à prendre, le groupe décida de poser quelques questions à l'enfant qui avait pu fuir lors de l'attaque des gobelins. Le village étant relativement concentré, altara ne mit que quelques instants avant de revenir avec lui. Le gamin, répondant au prénom de Dylan, leur raconta l'expédition malheureuse du prêtre Lethos et de sa congrégation d'une quinzaine de personnes. Le groupe devait se rendre dans une petite communauté pour y bâtir un temple, mais il semblait que leur guide les avait perdu dans le marais. Le petit n'avait survécu qu'en se cachant entre les racines d'un arbre étrange aux fleurs rouges qui lui avait soit disant parlé.

Perplexe et sans plus d'informations le groupe se mit en route vers l'ouest. L'odeur pestilentielle provenant du marais leur parvient rapidement et les aventuriers poussèrent un soupir à l’idée de devoir la supporter durant tout leur périple. De plus une mise en garde les attendait à l'orée de la vieille route de pierre qu'ils avaient décidé d'emprunter pour gagner du temps, deux tibias croisés surmontés d’un crâne surplombaient la mise en garde.

Suivant Altara et leur guide elfe, ils progressèrent à vive allure grâce à l'ancienne route qui traversait une partie du marais. Entourés de brume et bercés par les roseaux s'agitant sous la brise ils finirent par atteindre une première clairière et leur premier choix de direction.

La clarté venant du sud rendait l’atmosphère plus sereine mais le décor changeait vers le nord de façon perceptible, il ressemblait vraiment à une forêt, mais une forêt aux pieds dans l'eau. Cependant l’endroit ne semblait pas aussi maudit que les rumeurs le colportaient… Sacrés paysans ! pensa altara. Un chemin semblait s’enfoncer sous les arbres. Le sud, l’est d'où ils venaient et l’ouest bénéficiaient d’une végétation plus clairsemée, et étaient peut-être plus propices à une exploration « en douceur» de ce marais prétendument terrible.

Après réflexion le groupe décida que la meilleur solution de retrouver l'arbre aux fleurs rouge était de partir vers le nord même si c'était clairement le chemin le moins aisé.

Pataugeant dans la mélasse, les aventuriers atteignirent cependant une petite clairière au centre de laquelle se trouvait une cabane en première apparence vide. Les aventuriers s'apprêtaient à poursuivre leur route, mais c'était sans compter sur un moment d'impulsivité d'Ulysse qui tambourina sauvagement à la porte réveillant l'occupant des lieux, un vieil ermite qui semblait vivre seul ici depuis des années.

Il leur apprit qu'il avait effectivement vu passer le groupe de lethos et que comme il en avait eu peur il ne leur avait pas ouvert se contentant de les laisser poursuivre leur route vers le nord. Eydin fit alors part d'une de ses réflexions à aktaion, comment le vieil homme pouvait il survivre seul dans un marais réputé pour ses clans gobelins ? N'étais ce pas lui qui les avait averti de l'arrivée de la congrégation ? Cependant le reste du groupe décida de ne pas poursuivre dans ce sens et reprit la route.

Voilà à peu prés où nous en sommes actuellement.
Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

Avatar du membre
VIK
Armarius
Messages : 918
Enregistré le : 02-12-2012

Re: Compte rendu de partie (Chaos dans le marais)

Messagepar VIK » 12-24-2017

Merci pour le partage !
Je sens qu'on va rentrer encore un peu plus dans le vif du sujet à la prochaine partie. Vivement la suite. En 2018 ?
En passant, j'aime bien le concept du semi-orque guerrier/érudit.

Avatar du membre
Cdang
Armarius
Messages : 990
Enregistré le : 11-25-2013
Localisation : Le Havre (France, Seine-Maritime)

Re: Compte rendu de partie (Chaos dans le marais)

Messagepar Cdang » 01-04-2018

baron.zero a écrit :Avant de quitter l'auberge de Brand

Forcément, Brand c'est le mec qui invite à sortir de l'auberge:D
--
Vous êtes mort

Avatar du membre
baron.zero
Copiste
Messages : 59
Enregistré le : 04-01-2012

Re: Compte rendu de partie (Chaos dans le marais)

Messagepar baron.zero » 01-09-2018

Je connais pas du tout cette gamme de suppléments.
Vu les auteurs c'est probablement très intéressant mais malheureusement ma bibliothèque croule sous le poids et mes disques durs aussi d'ailleurs. :P

La suite des aventures de ma bande de bras cassés arrive bientôt. :dodgy:
Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

Avatar du membre
baron.zero
Copiste
Messages : 59
Enregistré le : 04-01-2012

Re: Compte rendu de partie (Chaos dans le marais)

Messagepar baron.zero » 01-22-2018

Le conteur but une gorgée de sa bière, l’auditoire était pendu à ses lèvres et attendait avec impatience la suite de l'expédition partie dans le marais.

L'homme sourit et reprit son histoire.

Mené par aktaion et guidé par les indications du vieil ermite nommé Mandias le petit groupe reprit la route du nord. La route prise par l'équipée du prêtre était désormais plus claire dans leur esprit et au final assez conforme à ce que le gamin du village leur avait déclaré. La congrégation de Lethos avait suivi la vieille route de pierre puis avait bifurqué vers le nord avant de se perdre dans le marais en suivant leur guide turgo.

Les héros pataugèrent pendant ce qui leur sembla des heures dans l'eau et en vint à ce demander si l'ermite ne leur avait pas joué un mauvais tour, mais finalement le chemin boueux qu'ils arpentaient péniblement, à cause des nuées d’insectes sans doute ravis de trouver de nouvelles proies aboutit enfin à une nouvelle clairière. Le ciel commençait à s'assombrir et la nuit ne devrait pas tarder à tomber.

Autour d'eux les arbres, hauts de plusieurs mètres dans cette région du marais, dissimulaient le peu de lumière qui passait encore entre les nuages et des ombres menaçantes paraissaient perpétuellement se mouvoir sur la terre pauvre en herbe. Le sol était en revanche est ici très sec, et les aventuriers ne s’enlisaient pas dans la boue dure et craquelée.

Tendant l’oreille ils réalisèrent qu'ils n’entendaient plus le chant des oiseaux. Seul un doux vent faisait frissonner les feuilles au-dessus de leurs têtes. Devant eux se dressait un vieil arbre aux grosses fleurs rouge. Éblouis pas la beauté de l'arbre, xara escalada les branches, espérant retrouver la trace des villageois disparus, vers le sud de la fumée s’élevait dans le ciel.

Aktaion se souvint alors des paroles de l'enfant qui était revenu en ville et se mit à fouiner autour de l'arbre à la recherche d'indices, lorsque la réponse lui apparu soudainement dans le tronc lui même sous la forme d'une créature dont il n'avait
entendu parler que dans les contes des sages de sa tribu. La chair de la forme féminine étrange qui sortit à demi du tronc semblait être faire d'écorce et sa chevelure de couleur vive ressemblait étrangement aux fleurs qui poussaient sur les branches. Elle observa l'elfe de ses grands yeux liquides puis soudainement se saisit de sa tête pour l'embrasser sur la bouche avant d'éclater de rire et disparaître de nouveau dans le tronc. Une dryade

Malgré la situation extraordinaire, l'elfe souriait. La phénomène lui était connu, mais sa jeune vie ne lui avait pas donné l'occasion de croiser une kahamini, encore moins d'être embrassé par elle. Aktaion avait une main sur l'écorce de l'arbre et demanda à la dryade s'ils pouvaient se reposer entre ses racines pour la nuit. Ses yeux guettaient la créature. Il était incertain de savoir comment se comporter lors d'une occasion aussi unique.

Ulysse observait ses compagnons avec une expression passant de la simple curiosité à la franche perplexité, ainsi il ouvra de grands yeux lorsque l'elfe proposa de se reposer. Xara qui se tenait toujours sur les branches de l'arbre sentit ce dernier bouger et vibrer comme sous l'effet d'une brise intense, pourtant il n'y avait pas la moindre once de vent. Baissant les yeux vers le sol elle aperçut une des merveilles de la terre mère, une dryade était en train de parler avec aktaion.

L'elfe et la dryade discutèrent un moment dans la langue des bois, aktaion cherchant à récolter des renseignements sur le
marais, les gobelins et un éventuel passage des villageois. La femme plante avait effectivement vu le groupe de Lethos deux jours auparavant, finissant attaqué par les gobelins et enfermés dans les catacombes toute proche. Mais ce n’était pas tout, la dryade avait ressenti la mort sous la terre, la pourriture des choses non mortes. Il y avait eu un combat et les gobelins semblaient avoir perdu la bataille.

Le groupe devait désormais prendre une décision et une direction à suivre...
Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.


Retourner vers « Titan »