[Chroniques] Nos aventures sur Titan

le monde des séries Défis Fantastiques, Sorcellerie ! et d'une partie de la série Double-Jeu
Avatar du membre
Cdang
Armarius
Messages : 977
Enregistré le : 11-25-2013
Localisation : Le Havre (France, Seine-Maritime)

Re: [Chroniques] Nos aventures sur Titan

Messagepar Cdang » 05-23-2016

MastaDaddy a écrit :Et j'avoue aussi que des fois, quel que soit le résultat, je sais avant ce que je vais lui faire :angel:

Saint Gygax est avec toi. Par contre, tu viens de t'attirer la foudre forgienne.
--
Vous êtes mort

Avatar du membre
MastaDaddy
Armarius
Messages : 1204
Enregistré le : 03-24-2013
Localisation : Strasbourg

Re: [Chroniques] Nos aventures sur Titan

Messagepar MastaDaddy » 05-25-2016

ouaip :)
-- Funky Soul --

Avatar du membre
VIK
Armarius
Messages : 912
Enregistré le : 02-12-2012

Re: [Chroniques] Nos aventures sur Titan

Messagepar VIK » 05-27-2016

Non non, c'est la foudre Sukhienne ^^, respectons les dieux de Titan.

Avatar du membre
Chrysalid
Copiste
Messages : 150
Enregistré le : 10-04-2010
Localisation : Metz, France, Terre
Contact :

Re: [Chroniques] Nos aventures sur Titan

Messagepar Chrysalid » 10-11-2017

Fléau Urbain (10-oct-17)
Séphorée et Mage Ymix

Tandis que le printemps touchait lentement à sa fin et que l'été approchait à grands pas, Séphorée de passage à Argenton croisa un peu par hasard la Mage Ymix avec qui elle avait bourlingué deux mois plus tôt dans une sombre affaire de fée et de faux vieux. Attablées à une auberge, tout en discutant de leurs affaires en cours, ou plutôt de leur absence d'affaires en cours, elles entendirent une conversation à la table voisine au sujet de tristes évènements se déroulant depuis peu au Port de Sable Noir : débordement des égouts, rues envahies de saleté, disparitions et meurtres inexpliqués (plus que d'habitude du moins)...
Ricanant et le sourcil levé, Séphorée se pencha vers leur table pour offrir aux trois vieux ses services désintéressés de mercenaire en quête de prime. Bien entendu, ils lui firent remarquer qu'ils se fichaient éperdument de ce qui pouvait se passer à Sable Noir, et que si elle cherchait une prime, il lui faudrait plus probablement se rendre sur place. L'un d'entre eux lâcha le nom de Mung, un vendeur de tourtes qui était en train de perdre son gagne-pain en raison des évènements.

Sitôt dit, sitôt fait, les deux aventurières se mirent en route vers l'ouest, atteignant les côtes de la Baie de l'Huitre – la cité leur apparut alors, dans toute sa laideur. Descendant à pied vers la Porte Principale, elles furent éconduites par un garde troll en armure qu'elles ne purent convaincre de passer qu'en le soudoyant grassement (5 pièces d'or chacune). Enfin entrées, elles se mirent en quête du fameux Mung, qu'elles trouvèrent dans le marché. C'était un semi-orque bedonnant qui tentait tant bien que mal de vendre ses dernières tourtes aux passants affamés. Lorsqu'elles lui proposèrent ses services, il leur offrit 25 pièces d'argent chacune, ce qui fit éclater de rire Séphorée, pour qui cela ne représentait pas assez pour prendre en charge une affaire, quelle fut-elle. La Mage, quant à elle, fut touchée par ce vendeur qui n'arrivait plus à joindre les deux bouts. Aussi lui rendit-elle son argent, lui promettant de mener l'enquête gratuitement – ce choix lui valut les moqueries de Séphorée.

L'affaire était simple, en apparence : Mung vendait des tourtes au rat. Les rats lui étaient fournis jusqu'à récemment par les ratiers de la ville. Hélas, il y avait eu quatre disparitions dans les rangs des ratiers depuis un mois,dont deux avaient été retrouvés morts égorgés entre temps. Aussi les attrapeurs de rats étaient-ils à présent effrayés à l'idée de redescendre dans les égouts. En outre, un autre évènement – apparemment sans rapport – s'était produit dans l'intervalle : la guilde des ramasseurs d'ordures ne ramassait plus les ordures, préférant les entasser dans les rues plutôt que de s'en charger comme de coutume. Depuis lors, les rues regorgeaient de déchets, au point qu'il en devenait difficile de circuler désormais...

Acceptant l'affaire, Séphorée et la Mage se rendirent à la Guilde des Ratiers... Là, elles purent rencontrer Weston, le directeur, qui leur raconta comment certains d'entre eux avaient été portés disparus depuis un mois – Emos, Algie, Xena et Dwalur ; Emos et Xena avaient été retrouvés dans l'intervalle, égorgés. Depuis, les ratiers étaient effrayés à l'idée de descendre dans les égouts, aussi ne travaillaient-ils plus. Bien entendu, si quelqu'un pouvait retrouver Algie et Dwalur, et mettre par la même occasion fin à ce trafic, quel qu'il fut, recevrait la reconnaissance éternelle des ratiers... Évidemment, Séphorée aborda la question de leurs émoluments. Mais à cet instant, un poignard traversa la fenêtre et frappa Weston dans le dos, juste en-dessous d'une omoplate. Bondissant, les deux aventuriers prévinrent les autres ratiers actuellement présents.
Après le choc, tous quittèrent le bureau du directeur et les deux aventuriers profitèrent de ce moment pour recueillir des informations. Mais ils furent interrompus par un bruit provenant du bureau du directeur : le corps venait tout juste d'être enlevé ! Se précipitant au dehors, Séphorée et la Mage Ymix furent aussitôt encerclés par un groupe d'hommes tout de noir vêtus, dont le chef s'avança pour leur demander de cesser leur enquête. Ce à quoi Séphorée leur demanda pour qui ils travaillaient. Surpris, le brigand insista sur le fait que leur présence était là un coup de semonce, et que la seconde fois ne serait pas aussi cordiale. Et aussitôt, tous disparurent...

Avant de se rendre à leur auberge, les deux aventurières firent quelques emplettes au marché, la Mage s'achetant un gros chien-loup qu'elle baptisa Chien. De même, elle demanda deux rats aux ratiers, qu'elle nomma Rata et Ratata.

Le lendemain, les deux aventurières envisagèrent d'aller fouiller les égouts – tout semblait venir de là. Elles y passèrent bien 4 heures à patauger dans la boue et les détritus, au cours desquelles elles durent faire face à la peur d'une nuée de rats, au réveil de quelques squelettes et à la colère de rats géants... avant d'enfin trouver la tanière d'une femme effrayante, Beila, qui sembla les prendre pour quelqu'un d'autre. Elle leur remit le corps de Weston qu'elle détenait dans une salle adjacente tout en précisant qu'elle l'avait mordu, puis elle les mit dehors.

L'ayant récupéré sans trop savoir comment ni pourquoi, Séphorée et la Mage Ymix retournèrent chez les ratiers. Mais en chemin, dans une ruelle, une embuscade leur tomba dessus : elles durent alors affronter 5 combattants tout de noir vêtus et un magicien caché dans l'ombre ! Au tout début du combat, le magicien ennemi fit apparaître des sables mouvants sous leurs pieds, tandis que la Mage généra un nuage d'obscurité autour d'elles qui fit fuir leurs ennemis pour le compte. Pendant ce temps, Chien aida Ymix à s'extraire des sables, puis la Mage aida Séphorée à son tour, et tous trois, le corps de Weston sur l'épaule, s’engouffrèrent dans une maison et en sortirent de l'autre côté...

Chez les ratiers, avec l'aide des quelques rares présents, ils tentèrent de prendre soin de lui. Alors il s'éveilla – sa blessure à l'épaule avait été manifestement bandée et soignée, mais une morsure non-humaine avait été faire sur son autre épaule. Allait-il se transformer en quelque chose de pas naturel ?

Il reprit conscience, et leur raconta que c'était Beila, leur dernière recrue, qui l'avait enlevé et séquestré dans son antre souterraine. Mais, à moitié folle, elle n'avait cessé de parler toute seule, dévoilant le complot dont elle faisait partie : en réalité, elle était la sœur de Vernon, un rat-garou nourrissant une haine pure envers la population de la surface. C'était lui qui avait enlevé les ratiers et payé les ramasseurs d'ordures afin de mettre la ville sens-dessus-dessous. En outre, il préparait une offensive contre la surface – en clair, tout le monde paierait le prix de sa folie furieuse. Cependant, il lâcha une information précieuse : Vernon se cachait sur une barge à ordures mouillant dans la jetée du Quai du Hareng.

Lorsque les deux aventurières y parvinrent, après avoir traversé toute la ville, elle repérèrent rapidement la barge et, après s'être concertées un peu, décidèrent de mettre fin à cette histoire rapidement – Ymix invoqua une puissante énergie sur la barge qui s'enflamma rapidement. Un scarabée charognard s'enfuit aussitôt, dévoilant le corps à demi-dévoré du nain disparu, Dwalur. Puis une nuée de rats quittèrent le navire alors que les flammes se répandaient peu à peu. Et enfin, un rat-garou émergea de la cabine pour se jeter sur les deux aventurières, toutes griffes dehors ! Il lui fallut une boule de feu et un éclair enflammé bien placés pour en venir à bout...

La mort de Vernon le rat-garou fou-furieux ne fut pas tout à fait la fin de cette histoire. Car des hurlements de peur et de douleur commencèrent à se faire entendre depuis la cabine : il y avait encore quelqu'un à l'intérieur ! Pendant un instant, Séphorée envisagea de laisser l'infortuné mourir de sa belle mort, mais finalement, grâce à un parchemin de protection contre le feu, elles se jetèrent toutes deux dans le brasier qu'était devenu la barge à ordures. Elle parvinrent ainsi à libérer Algie, le dernier des ratiers disparus.

Depuis lors, la situation était redevenue normale. Ratiers et ramasseurs d'ordures purent reprendre leur travail, de même que Mung, chez qui les deux aventurières auraient toujours tourte gratuite.

Mais l'on apprit aussi par la suite que Weston s'était changé en rat-garou, et que la garde l'avait enfermé pour le compte. De plus, qui était ces mystérieux combattants qui leur avaient tendu une embuscade à deux reprises, et quels étaient leurs intérêts dans cette histoire ?...

Avatar du membre
baron.zero
Copiste
Messages : 54
Enregistré le : 04-01-2012

Re: [Chroniques] Nos aventures sur Titan

Messagepar baron.zero » 10-11-2017

J'adore ! Un bon ptit compte rendu de partie du scénar que j'ai partagé (ce qui motive à en écrire d'autres :D )
Tes aventurières s'en sont sortie sans trop de problème à première vue. Tu as modifié un peu l'adversité ? Les deux gros combats étant clairement la rencontre avec aiguilles et les membres de la cicatrice des ombres et bien sur le rat-garou final !
En tout cas j'attends la suite des aventures de Séphorée, d'Ymix et des autres dans les ruelles sordides de sable-noir avec impatience. :heart:
Entre le ciel et la terre, il n'y a qu'une demeure temporaire.

Avatar du membre
Chrysalid
Copiste
Messages : 150
Enregistré le : 10-04-2010
Localisation : Metz, France, Terre
Contact :

Re: [Chroniques] Nos aventures sur Titan

Messagepar Chrysalid » 10-11-2017

Merci pour ton retour !!

Oui elles s'en sont sorties plutôt bien - le garou s'est mangé une boule de feu issue d'un anneau magique et un sort d'éclair enflammé, ça l'a refroidi plutôt vite, pour le coup. Par contre, comme tu as pu le lire (si ma description est bonne toutefois), le combat contre Aiguille et ses sbires a plutôt tourné court. Il leur a lancé un sable mouvant (BOU) qui les a méchamment immobilisé, mais comme elles étaient "protégées" par une zone de ténèbres, les sbires ne pouvaient plus les approcher. Elles en ont profité pour filer par une fenêtre toute proche.

Disons que les membres de la Cicatrice des Ombres - dont elles ignorent les motivations et même l'identité - leur tiendront rancune de ce qui s'est passé, et ils reviendront certainement dans une séance future étant donné qu'elles leur ont clairement pourri un projet...

Par contre, j'avoue que j'aurais aimé disposer du supplément Blacksand! - ou de son éventuelle traduction future - ça m'aurait vraiment aidé pour rendre l'ambiance si particulière de la ville...

En tout cas, n'hésite pas à écrire d'autres aventures à l'avenir, c'est toujours le bienvenu !!! :D

Avatar du membre
VIK
Armarius
Messages : 912
Enregistré le : 02-12-2012

Re: [Chroniques] Nos aventures sur Titan

Messagepar VIK » 10-13-2017

Ah la la, je crois que la Mage Ymix me fera toujours de l'effet ^^.
Merci beaucoup pour ce compte-rendu savoureux.
On s'y croirait ! J'aime bien ce scénario par ailleurs, qui multiplie les pistes et les protagonistes, avec l'originalité de son côté "fange" pas très glorieux pour des héros.Les aventurières ont vraiment bien géré.
En attendant Blacksand un jour, la lecture de La Cité des Voleurs et des Rôdeurs de la Nuit permet quand même de partir sur des bases très solides. Les égouts de Sablenoir, c'est tout un programme, car ce n'est ni plus ni moins que les ruelles enterrées de l'ancienne cité sur laquelle Sablenoir fût bâtie. Rien que ces égouts peuvent faire l'objet de plusieurs aventures...

Avatar du membre
Chrysalid
Copiste
Messages : 150
Enregistré le : 10-04-2010
Localisation : Metz, France, Terre
Contact :

Re: [Chroniques] Nos aventures sur Titan

Messagepar Chrysalid » 10-13-2017

Aaaah, Sable Noir, prochaine traduction ?

Pour ce qui est de l'ambiance, j'avais le bouquin La Cité des Voleurs derrière l'écran. Dès qu'elles se promenaient en ville, je piochais un paragraphe au pif pour leur sortir une sale rencontre (non précisées dans mon résumé). Bon, y a pas en grand chose, mais ça rajoutait un petit plus.

VIK a écrit :Ah la la, je crois que la Mage Ymix me fera toujours de l'effet ^^.

Je transmettrai ;)


Retourner vers « Titan »